Transformer l'esprit, un aperçu de la pratique du Lojong.

Du Vendredi 1 au Dimanche 3 mai - Sabchu Rinpoché


"Regarde l'esprit même de cette personne qui regarde et médite: celui-ci aussi est libre de commencement, de cessation et de demeure. Sans couleur ni forme, il ne réside ni en le corps ni hors du corps, il n'a pas de nature intrinsèque."

Konchok Yenlak, le 5ème Shamarpa. Un manuel concis du Lojong


Lorsque le grand Atisha ramena les enseignements du
Lojong du Tibet au 11ème siècle, il offrit un processus d'entrainement stable sous la forme de brèves expressions, souvent appelées maximes ou slogans.
On se souvient probablement le mieux d'Atisha pour sa capacité à clarifier les tantras, pour avoir toujours fait preuve de bonté aimante et développé une motivation envers la compassion et la sagesse comme base de toutes les pratiques.
Comme le dernier Shamarpa le montrait avec insistance, les conseils sous forme brève que l'on trouve dans le
Lojong ne font pas que remédier aux mauvaises compréhensions au regard du Tantra, mais elles aident aussi le pratiquant à s'engager pleinement dans la voie de l'éveil.
A travers les siècles, différents maîtres bouddhistes ont mis l'accent sur le
Lojong comme un remède suprême, comme le compagnon d'une route longue qui aide le pratiquant engagé à vérifier l'esprit et à éviter les pièges dans la pratique du Dharma.
Le 5ème Shamarpa, Könchok Yenlak, a composé un manuel fait de brefs commentaires du texte racine. Ce texte offre un guide concis auquel le pratiquant du
Lojong peut se référer tout au long du chemin.
L' enseignement de ce week-end introduit à la pratique du
Lojong avec le commentaire du 5ème Shamarpa, avec le contexte des écrits du dernier Shamarpa, dont le dernier enseignement (avant qu'il ne quitte son corps) était centré sur ce texte.


Sabchu_Rinpoche_2014_500x500_BW


Reconnu dès son enfance par le 14e Kunsig Shamar Rinpoche, le Vénérable 5e Dilyag Sabchu Rinpoche, a débuté le très rigoureux entraînement spirituel accordé aux réincarnations de Maîtres importants, à l’âge de cinq ans. Sabchu Rinpoché passa ses premières années au Sri Karma Raja Maha Vihar, un monastère Karma Kagyu à Swayambhu, au Népal.
À l’âge de dix ans, il commença à étudier les enseignements avancés de la philosophie bouddhiste et des pratiques traditionnelles et profondes de méditation sous la guidance de Maîtres hautement réalisés des quatre écoles du bouddhisme tibétain. À l’âge de 17 ans, Sabchu Rinpoché entra dans la traditionnelle retraite de trois ans à Pharping, près de la grotte où le grand Saint Padmasambhava atteignit l’éveil. À cet endroit, Rinpoché reçut toutes les transmissions orales et initiations de la lignée Karma Kagyu sous la direction de Lama Sherab Gyaltsen Rinpoché.
Aujourd’hui, Sabchu Rinpoché sert en tant que “ supérieur” au Sri Karma Raja Maha Vihar et enseigne le Dharma à travers l’Asie et les États Unis.


Horaires : Début de la session - Vendredi 1 mai à 10h
Fin de la session - Dimanche 3 mai à 16h30

L'enseignement est donné en anglais et traduit en français

Frais de session :20 €/jour

Inscription

© 2016 Karma Euzer Ling