Namshé Yeshé, conscience voilée, conscience éveillée

Du Samedi 8 au Dimanche 9 Février - Khen Rinpoché Samdup

Il faut nous guérir de notre croyance à connaître un enseignement.
En effet, ce n'est pas parce que nous avons compris un enseignement intellectuellement que nous sommes porteurs du sens! et pourtant c'est bien là le fonctionnement de l'égo que de croire dès qu'il y a une compréhension intellectuelle, qu'il possède, qu'il est capable de faire, d'accomplir.
Il est dit que pour que le rappel au sens dont on est porteur s'actualise, il nous faut d'abord, voir, puis vouloir, puis pouvoir et seulement ensuite faire.
L'enseignement de ce week-end donné par Khen Rinpoché Samdup a pour but de rendre pour nous plus claire la distinction entre conscience voilée et conscience éveillée et de dévoiler le chemin qui mène à la réalisation de la sagesse.
En effet, le chemin que nous avons à parcourir passe par cesser de nous arrêter à l'apparence d'un phénomène, au nom et à la forme, de croire que nous connaissons alors que nous ne faisons que savoir. La véritable connaissance ou sagesse, elle, connaît tous les niveaux de réalité d'un phénomène.
Cet enseignement sera basé sur le petit traité écrit par le troisième Karmapa, Rangjung Dordjé et a pour but de nous aider à différencier ce qui relève du samsara et du nirvana.

hiver2019_khen-rinpoche

Khen Rinpoché Samdup est né en 1975 au Tibet. Devenu moine à 11 ans, il étudie pendant 7 ans la littérature tibétaine et accomplit des retraites au monastère de Dhongtsang (Tibet). En 1993, il reçoit l’ensemble des enseignements du Chemin et du Fruit de Luding Khenpo. Puis il rejoint le shedra (université monastique) de Dzongsar où il étudie la philosophie et le vajrayana. Durant cette période, il reçoit également d’importants enseignements de Sa Sainteté Sakya Trinzin. Finalement, en 2016, Kyabjé Dzongsar Khyentsé Rinpoché le nomme khenpo principal du Dzongsar Shedra dont il est encore l’abbé.


Horaires : Début de la session - Samedi 8 février à 10h
Fin de la session - Dimanche 9 février à 16h30

L'enseignement est donné en tibétain et traduit en français

Frais de session :20 €/jour
© 2016 Karma Euzer Ling