Une V(o)ie

Du samedi 28 au Dimanche 29 Mars - Lama Tsony

Notre chemin spirituel vers l’éveil ne se fait pas en parallèle de notre vie. L’entrainement de l’esprit nous apprend à « amener la vie à la voie ». Parmi la multitude des instructions, il est bon de trouver la « ligne claire » qui nous permet, par sa simplicité, de trouver la profondeur. Voici, extrait du Précieux rosaire de la voie sublime de Gampopa, dix points sur lesquels il nous faudra insister à mesure que nous avançons.

1. Au début il est nécessaire de mettre l'accent sur l'écoute des enseignements et la réflexion sur leur sens.

2. Quand l’expérience se fait jour, il faut insister sur la pratique de la méditation.

3. Tant que ces expériences ne sont pas stables, il faut privilégier la solitude.

4. Si la dispersion et l'agitation dominent en nous, il faut insister sur les moyens de discipliner la conscience.

5. Si la torpeur et l'opacité mentale dominent en nous, il faut insister sur les moyens d'éclaircir la conscience.

6. Tant que l'esprit n'est pas stable, il faut insister sur l'absorption méditative.

7. S'étant livré à l'absorption méditative, il faut persévérer dans la phase de post méditation.

8. Quand on rencontre de nombreuses circonstances défavorables, il faut mettre l'accent sur la pratique des trois formes de patience.

9. Quand l'attachement et le désir sont très forts, il faut insister sur la pratique du détachement de façon radicale.

10. Si l'amour et la compassion sont très faibles, il faut insister sur l'entraînement de l'esprit d'éveil.

Telles sont les dix points sur lesquelles il faut insister.



Tso-0008

Lama Tsony est né en 1959 en région parisienne. Il rencontre, en juillet 1976, Guendune Rinpoché auprès de qui il prend les vœux monastiques en 1978. Mars 1984, après des mois de  travaux de construction, voit le début de la première retraite traditionnelle de  trois ans à laquelle Lama Tsony participe, immédiatement suivie de la deuxième en octobre 1987. Dès la fin de sa seconde retraite, en février 1991, il s'occupe de la gestion et du développement de Dhagpo Kagyu Ling sous la conduite de Jigmé Rinpoché et participe à la construction de l'ermitage monastique et du temple au Bost.  Il est également régulièrement l'interprète de Guendune Rinpoché lors d'enseignements publics. Il contribue à la fondation et à la reconnaissance par l'état français de la congrégation Karma Tharching Lhundrup qui fut accordée en 1992 et dont il devient le supérieur. Parallèlement, il voyage régulièrement à travers l'Europe pour créer des ponts entre les différents groupes de la tradition Kagyupa. En 1994, il est nommé, par Guendune Rinpoché, Peunpo (Responsable  de la communauté monastique de Kundreul Ling au Bost). Dès 1999 il commence à voyager aux Etats-Unis et à enseigner dans les centres Bodhipath sous la direction spirituelle de Kunzig Shamar Rinpoché. Devenu laïque en 2007, il s'installera en 2009 avec sa femme au centre BodhiPath de Natural Bridge, VA , ce Bodhipath étant comme tous les autres placés sous la direction de Kunzig Shamar Rinpoché. Depuis, il partage son temps entre enseignements et collaboration aux différents projets du Gyalwa Karmapa et de Kunzig Shamar Rinpoché.


Horaires : Début de la session - Samedi 28 Mars à 10h
Fin de la session - Dimanche 29 Mars à 16h30


Frais de session :20 €/jour





© 2016 Karma Euzer Ling